Récupérateur eau de pluie, nos conseils d’entretien

L’entretien d’un récupérateur d’eau de pluie est essentiel pour profiter de ses nombreux avantages. Que vous ayez une cuve de 1000 litres ou de 500 litres, chaque réservoir nécessite un soin particulier. De l’installation à la récupération de l’eau, en passant par le choix d’un collecteur adapté, découvrez comment entretenir votre système de récupération d’eau de pluie pour préserver cette ressource précieuse et réduire votre consommation d’eau (hors eau potable).

Récupération d’eau de pluie, pourquoi stocker l’eau de pluie dans une cuve souple de récupération ?

Opter pour une cuve souple de récupération pour stocker l’eau de pluie présente plusieurs atouts indéniables. D’abord, ces cuves sont faciles à installer, ne nécessitant pas de travaux de terrassement complexes, elles peuvent être déployées rapidement. De plus, elles sont saines : étant fermées, elles évitent toute évaporation, garantissant ainsi la conservation totale de l’eau récupérée. Leur conception robuste élimine tout risque de contamination ou d’oxydation du liquide. En outre, elles offrent une grande capacité de stockage, pouvant aller jusqu’à des centaines de m3, ce qui est particulièrement utile pour les grandes surfaces. Enfin, elles contribuent à soulager les réseaux d’évacuation et diminuent les risques d’inondations dans les zones à risques. 

 

Le récupérateur d’eau de pluie souple peut vous permettre de réaliser des économies d’eau !

Comment récupérer l’eau de pluie avec une citerne souple ?

Pour récupérer efficacement l’eau de pluie avec une citerne souple, plusieurs étapes sont à suivre.

Tout d’abord, assurez-vous que votre toiture soit adaptée pour la collecte de l’eau de pluie. La surface de la toiture détermine le volume d’eau que vous pouvez récupérer.

Ensuite, installez le système de filtration au point de collecte. Cela permet d’éliminer les débris et les impuretés présents dans l’eau de pluie avant son stockage dans la citerne.

Quant à la citerne souple, sa capacité de stockage varie en fonction de vos besoins en eau. Il existe des citernes de différentes tailles, allant de 200 litres à plus de 1000 l. 

Une fois l’eau collectée dans la citerne, vous pouvez l’utiliser pour différentes applications, comme l’arrosage du jardin, le remplissage de la piscine ou le nettoyage des véhicules.

 

N’oubliez pas que la citerne doit être installée dans un endroit accessible pour faciliter son entretien et l’utilisation de l’eau stockée.

Comment installer un réservoir souple d’eau de pluie ?

L’installation d’une citerne souple d’eau de pluie ne nécessite que quelques étapes rapides. Tout d’abord, la sélection de l’emplacement et sa préparation. L’emplacement doit de préférence être accessible, plat et dénué de débris coupant qui pourraient abimer la citerne. Ensuite, on posera la citerne et on la dépliera sur le sol, puis on connectera la citerne à l’aide d’un collecteur sur la descente de gouttière en suivant le mode d’emploi.

 

Pour les détails sur l’installation d’une citerne souple, vous pouvez lire notre article sur le sujet.

Quel entretien pour mon collecteur souple d’eau de pluie ?

L’entretien régulier de votre collecteur souple d’eau de pluie est essentiel pour garantir son bon fonctionnement et prolonger sa durée de vie. Voici quelques étapes générales que vous pouvez suivre :

Nettoyage du toit et des gouttières :

Le toit et les gouttières jouent un rôle crucial dans la collecte d’eau de pluie. Assurez-vous de maintenir ces éléments propres pour éviter l’accumulation de débris. Un nettoyage régulier du toit et des gouttières garantit une eau de pluie de qualité qui peut être stockée en toute sécurité dans la citerne souple. Assurez-vous donc que le toit d’où provient l’eau de pluie est propre. Éliminez les feuilles, les branches et autres débris qui pourraient ensuite obstruer le collecteur.

Vérification et nettoyage du filtre :

La plupart des collecteurs d’eau de pluie sont équipés de filtres pour empêcher les gros débris d’entrer dans le système. Vérifiez régulièrement le filtre et nettoyez-le si nécessaire. Le filtre de votre collecteur souple est essentiel pour éliminer les impuretés de l’eau de pluie avant son entrée dans la citerne. Inspectez périodiquement le filtre et assurez-vous de le nettoyer ou de le remplacer si nécessaire. Un filtre propre garantit un fonctionnement optimal de votre système de récupération d’eau.

Nettoyage du collecteur :

Le collecteur d’eau de pluie de votre récupérateur d’eau est la partie reliée à la gouttière. Il peut également accumuler des dépôts au fil du temps. Un nettoyage régulier du collecteur est recommandé pour éviter les obstructions et assurer un flux continu d’eau vers la citerne. Cette étape contribue à maintenir l’efficacité globale de votre système de récupération. Inspectez le collecteur lui-même pour vous assurer qu’il n’y a pas d’accumulation de saletés ou de dépôts. Nettoyez-le au besoin à l’aide d’une brosse ou d’un chiffon.

Vérification des raccords :

Assurez-vous que tous les raccords sont étanches. Si vous observez des fuites, réparez-les immédiatement. Les raccords de la citerne souple doivent être inspectés régulièrement pour détecter d’éventuelles fuites ou défauts. Assurez-vous que tous les joints et les connexions sont étanches. En cas de problème, effectuez les réparations nécessaires pour éviter les pertes d’eau inutiles.

Vérification et entretien du terrain :

N’hésitez pas à nettoyer les alentours de votre réservoir d’eau de pluie pour éviter que des débris coupants ne s’amassent autours et viennent à abimer votre récupérateur d’eau. Assurez-vous également que la citerne est correctement soutenue et que le sol est stable. Cela contribue à prévenir les problèmes potentiels.

Nettoyage de la citerne :

Périodiquement, il est recommandé de vider la citerne souple et de la nettoyer en profondeur. Retirez toute accumulation de sédiments au fond de la citerne et assurez-vous qu’elle est exempte de contaminants. Un nettoyage régulier prolonge la durée de vie de la citerne et garantit une eau de qualité.

Nos récupérateurs d’eau :

FAQ récupérateur eau de pluie

Peut-on récupérer l'eau de pluie? Est-il légal de récupérer l'eau de pluie?

Oui, il est légal de récupérer l’eau de pluie, cependant, certains usages sont interdits.

Voici les informations du site des services publics :

L’eau de pluie peut être récupérée pour votre usage personnel, hors consommation alimentaire.

Et également :

Attention  

Il est interdit d’utiliser à l’intérieur de votre logement l’eau de pluie qui a ruisselé sur un toit contenant de l’amiante-ciment ou du plomb.

Est-ce que l'eau de pluie est potable ?

Non, l’eau de pluie n’est pas potable. En effet, l’eau pluviale est notamment contaminée biologiquement et chimiquement par le ruissellement et l’environnement.

Quelle est la bonne taille d'un récupérateur d'eau pluviale ? Quelle contenance récupérateur eau de pluie ?

La taille et la contenance d’un récupérateur d’eau de pluie dépendent de plusieurs facteurs, notamment de la surface de votre toit et de la pluviométrie moyenne annuelle de votre région. En général, un réservoir de 1000 à 2000 litres est suffisant pour une maison individuelle.

Cependant, si vous avez un grand jardin ou si vous utilisez beaucoup d’eau pour l’arrosage, par exemple, opter pour un récupérateur d’eau de pluie de plus grande capacité peut être judicieux. Il existe des modèles allant jusqu’à 5000 m3.

Il faut aussi prendre en compte l’espace disponible pour l’installation du récupérateur. Les modèles les plus décoratifs ont une contenance de 250-350L et peuvent être une bonne option si vous manquez de place.

Enfin, l’usage que vous comptez faire de l’eau récupérée est également un critère à considérer. Par exemple, si vous prévoyez d’utiliser l’eau de pluie uniquement pour l’arrosage, un récupérateur de plus petite taille peut suffire.

Comment garder l'eau propre dans un récupérateur d'eau ?

Pour garder l’eau propre dans un récupérateur d’eau, plusieurs mesures peuvent être prises.

L’utilisation de filtres est essentielle. Ils permettent de retenir les débris et les impuretés avant qu’ils n’atteignent la cuve. Ces filtres doivent être entretenus régulièrement pour garantir une eau de qualité.

Enfin, un nettoyage régulier de la cuve est nécessaire. Cette opération, à effectuer une à deux fois par an, permet de retirer les éventuels sédiments et de maintenir la propreté de l’eau stockée.

Comment récupérer l eau de pluie d'une gouttière ?

Pour récupérer l’eau de pluie d’une gouttière, vous aurez besoin d’un dérivateur de gouttière ou d’un collecteur filtrant. Ces dispositifs s’installent sur la descente de la gouttière et permettent de dévier l’eau vers votre récupérateur. Voici les étapes générales à suivre :

  1. Choisissez l’emplacement du dérivateur en fonction de la hauteur de votre récupérateur d’eau.
  2. Marquez l’emplacement du dérivateur sur la gouttière.
  3. Découpez la partie marquée à l’aide d’une scie à métaux.
  4. Installez le dérivateur en le fixant à la gouttière avec les vis fournies.
  5. Raccordez le dérivateur à votre récupérateur d’eau à l’aide d’un tuyau de raccordement.

N’oubliez pas d’installer un robinet en bas de votre récupérateur pour faciliter l’utilisation de l’eau collectée. L’installation d’un trop-plein est aussi recommandée pour éviter le débordement de l’eau lors des fortes pluies.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.